The Birat Family Chronicles..

Les tribulations d'une famille éparpillée...

Date: 11 février 2009

Is anyone still rooting for him?

Since my main function is to circulate information and misinformation, here’s some more to feed Sarkozy fans. Rough day, a few misunderstandings about the misrouting of misinformation.

BUT the sun is out.

love,

maman

122 membres de l’IUF et 18 directeurs de laboratoires de Polytechnique dénoncent le discours sur la recherche de Nicolas Sarkozy

Dossiers d’actualité

« Nous, membres de l’IUF (Institut universitaire de France), tenons à vous faire part de la stupéfaction que nous avons éprouvée lors de l’audition de votre discours du 22 janvier dernier à l’occasion du lancement de la réflexion pour une stratégie nationale de recherche et d’innovation (L’AEF n°108082). » C’est ainsi que 122 membres de l’IUF (L’AEF n°104957) s’adressent à Nicolas Sarkozy dans un courrier rendu public, mercredi 11 février 2009. « Nous n’acceptons pas les sarcasmes qui ont émaillé votre discours », expliquent ces enseignants-chercheurs. Ils dénoncent des métaphores (« immobilisme », « frilosité », « repli sur soi ») aux « antipodes de notre réalité quotidienne et de la passion que nous consacrons à notre travail ».

Les signataires n’acceptent pas non plus les « contre-vérités » exprimées par Nicolas Sarkozy. Ils énumèrent: « budgets prétendus en hausse, résultats de la recherche française prétendus en retrait de ceux d’autres pays, prétendue absence de l’évaluation de nos métiers ». Ils affirment que « le manque de considération » dont Nicolas Sarkozy a fait preuve « aura des effets catastrophiques ». « Il s’écoulera du temps avant que la majorité des enseignants-chercheurs recouvrent un semblant de confiance en ses dirigeants », écrivent-ils.

La recherche menée au sein des universités françaises, souvent en association avec les organismes de recherche français, « est d’une qualité et d’une diversité reconnue internationalement ». L’IUF, « par sa richesse disciplinaire, par son recrutement fondé sur une évaluation internationale des candidatures (…), et par l’indépendance accordée à ses membres, associée à une évaluation a posteriori, constitue une excellente synthèse du modèle français de recherche universitaire ».

« Nous ne contestons pas le besoin de réformes. Mais celles-ci doivent être construites en concertation et en tenant compte de l’identité universitaire », concluent les 122 signataires.

LETTRE OUVERTE DE DIRECTEURS DE LABORATOIRES DE POLYTECHNIQUE

Par ailleurs, 18 directeurs de laboratoires de l’École polytechnique ont adressé une lettre ouverte au président de la République. Ils s’associent « à la forte émotion des personnels de la recherche et de l’enseignement supérieur provoquée » par le discours du 22 janvier 2009. Ce discours, « fondé sur une vision inexacte et parfois méprisante de la recherche française, donne une image déformée et dévalorisante de celle-ci », déplorent-ils. Ils estiment que la transformation des organismes de recherche en agences de moyens annoncée dans ce discours « scellerait rapidement la fin de la politique de partenariat équilibré et de mixité entre les établissements d’enseignement supérieur et les organismes ». « L’utilité d’un tel partenariat est pourtant largement reconnue. »

« Nous témoignons de l’efficacité de la gestion de nos moyens par le CNRS. Nous témoignons de l’importance du soutien du CNRS au travers de sa double mission d’agence de moyens et d’opérateur », écrivent les directeurs de laboratoires. Ils rappellent que « tant cette double mission que la structuration des laboratoires en unités mixtes ont été explicitement validées par l’État par l’adoption du plan stratégique du CNRS ».

Ils rappellent également que « les laboratoires de recherche sont évalués par une agence indépendante, l’Aeres, qui a également vocation à évaluer les organismes et les établissements d’enseignement supérieur » et que le CoNRS « évalue tous les deux ans les chercheurs du CNRS sur des critères publics » et que ce comité comporte, suivant les sections, « jusqu’à plus de la moitié de membres extérieurs à l’organisme, élus ou nommés ».

Mercredi 11 février

Bonjour à tous,

la météo yoyo continue. L’hiver aura été très particulier cette année. Du froid, du très doux, du très froid, de la pluie, de la neige, de la glace, tout ca dans un cycle d’alternances impressionnants. Ce matin c’est le froid humide qui a pris rendez vous avec Lyon.

Hier au CIDEN j’ai eu l’impression d’assiter au 1er cafouillage de la future réorganisation de la division environnement. Un mystérieux chargé de mission arrivé depuis 6 mois est venu me demander de réaliser un travail, qui m’avait déjà été demandé par ma chef de groupe Arielle, mais dans d’autres termes. N’ayant qu’un interlocuteur client, j’en réfère à Arielle, qui a eu l’air contrariée au possible. Le fameux chargé de mission, un certain Jean-Luc, est venu plus tard me réexpliquer la même chose mais à la sauce EDF lol. Il semblerait que ce monsieur soit amené à prendre prochainement la place d’Arielle.

Sinon côté boulot c’est un peu calme. Mon projet Val de Loire est en jachère depuis la reunion de jeudi dernier et le début des vacances. Aujourd’hui je m’attends à une journée morte avec cumul mercredi-vacances.

Hier Darty m’a informé qu’ils ne m’avaient pas oubliés et qu’ils attendaient prochainement mon enregistreur HD, soit réparé, soit échangé.

Je n’ai par contre pas de nouvelles de mon cardio fréquencemètre, lui aussi en réparation pour avoir bu la tasse. Faut que j’appelle la boutique. Ca fait 10 jours et tjs pas de devis.

La grande nouvelle c’était la résolution inespérée de 2 pbs d’internet : le débit coupé et le flux limité. En plaçant le filtre ADSL sur la prise, tout est revenu dans l’ordre. J’ai peur néanmoins que je ne puisse plus téléphoner en illimité. Il faudra inversé le sens des appels.

Avec le retour d’internet, j’ai pu constater que des entrainements auto gérés de natation se mettaient en place dans différentes piscines.

Hier soir, j’ai tout d’abord regardé un MI5 (qui m’a bien fendu le coeur) puis Koh Lanta. Attention la fin de la saison est vendredi (pour ceux qui suivent ;-))!

Aujourd’hui je vais passer un petit coup de fil à nos amis de Claude Rizzon pour mettre les choses à plat.

Ce soir je vais sans doute regarder le reportage de France 3 sur l’uranium. J’aurais un oeil également sur le match France-Argentine de foot.

Biz et bonne soirée à tous.