The Birat Family Chronicles..

Les tribulations d'une famille éparpillée...

Vendredi 15 décembre

Bonjour à tous,
le temps est toujours aussi mitigé à Lyon mais le vent semble s’être calmé ce matin.
Les journées sont toujours aussi longues. Je crois qu’Eunice et Manu ont vraiment compris qu’ils fallaient qu’ils mettent les mains dans le cambouis. Hier il m’ont soulagé de pas mal de tâches.
J’ai terminé mes calculs pour les sources d’émissions. Je dois maintenant écrire la note de synthèse sur le sujet. Avant cela il faut que je finalise la note d’analyse du risque foudre de la centrale de Dampierre.
Je vais devoir passer mon week end sur les sujets et je commence à me dire que mes vacances risquent très fortement d’y passer.
Demain il y aura Star wars. Ca va me changer un peu les idées. Les critiques sont apparemment très divisées sur le film.
Julien a passé un entretien avec l’agence de l’eau Loire Bretagne. Ca s’est bien passé et a priori il n’a qu’un concurrent. J’espère qu’il va enfin pouvoir stabiliser sa vie professionnelle.
Biz et bonne journée à tous.

4 Comments

  1. Star Wars c’est très bien ! Ce sont les nostalgiques qui pensent que CT
    mieux avant ! G lu tellement de critiques que je n’ai presque plus besoin de voir le film. Tu vas aimer, tout le monde va aimer. Il n’y a pas que la forces et les Jedi dans la vie. Je spoil pas, je ne l’ai pas vu !
    Côté boulot, tu devrais lancer un ultimatum à ton chef, JM.
    En plus de mes femmes et enfants, plein de gens m’ont souhaité mon anniversaire sur Facebook, la honte, n’est-ce pas, sauf que c’etait plutôt gentil.
    Pour Facebook, les gens s’organisent. Ils vont l’interdire aux enfants, avant six mois (c’est pour le bébé hippopotame). Je propose qu’on n’embauche pas les gens qui se déversent sur un social média et que les augmentations soient inversement proportionnelles à la présence sur les réseaux sociaux.
    Je propose aussi de lancer un réseau concurrent où les algorithmes me proposeraient des choses différentes de celles que j’ai déjà regardées, au lieu de me renforcer dans mes œillères.

  2. Bonne nouvelle, j’ai bien avancé aujourd’hui. Je ne devrais pas avoir à travailler ce week-end.

  3. ah ben voilà une bonne nouvelle

  4. En effet ! Moi je suis rentré chez moi et suis ensevelis sous mes cadeaux d’anniversaire. Merci les gars.

Comments are closed.